1er rassemblement Terre d’espérance



Du 22 au 24 avril 2022, le 1er rassemblement national de l’Église Rurale a rassemblé près 600 personnes à Châteauneuf de Galaure. Évêques, prêtres, laïcs, tous étaient rassemblés pour parler de la ruralité dans l’Église (accent), ses enjeux et ses défis. Sept représentants du diocèse d’Angers y ont participé. Ils témoignent.

Joseph Braud
Le rural est terre d’espérance ! Nous avons pu découvrir au cours de ce rassemblement de nombreuses initiatives qui s’y vivent. Ce week-end a été riche en partages, riche en découvertes et en échanges au cours des ateliers, tables rondes et séances plénières. C’est une véritable invitation qui nous est faite à soutenir la fraternité et les espaces de vie sociale, à proposer à nos paroissiens des expérimentations spirituelles, à oser.

Sœur Rachel
« Annonce de l’Évangile et ressourcement spirituel » les intervenants ont rappelé les moyens naturels d’évangélisation pour les tout petits grâce à la nature (promenade, découverte) : apprendre à écouter la voix de la nature ; privilégier les rencontres dans le lieu d’habitat- proximité. Le thème de « l’avenir de la terre », nous a fait découvrir cette invitation à aller en périphériques chez les gens qui ne sont plus actifs ni dans leur métier (agriculteurs en retraite et les gens isolés), ni dans leurs pratiques religieuses : “Écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres”

Julien Faure
Découverte, Partage, Célébration : trois mots pour illustrer ce week-end "Terres d’espérance".
Découverte : Dans un cadre somptueux, nous avons pu, au cours des trois journées, faire connaissance, découvrir des personnes arrivant d’horizons complètement différents mais chacune impliquée localement au sein d’une paroisse ou au sein d’un diocèse.
Partage : Les différentes animations proposées, les temps d’ateliers, les échanges informels ont permis tout au long de ces trois jours de croiser, de mutualiser les expériences vécues, les projets en cours ou à venir.
Et enfin Célébration : lors de ce week-end, nous avons eu la chance de pouvoir vivre des temps forts en assemblée pour célébrer ce qui a pu être vécu pendant ces journées.
Riche de cette expérience, notre délégation angevine revient sur le Diocèse portée par cette belle dynamique engagée.

Anne Laure
Durant ces trois jours, nous avons pu expérimenter concrètement ce que veut dire "faire Eglise". Rassemblés dans la diversité de nos parcours, de nos engagements, de nos sensibilités et de nos terroirs, unis par notre foi et le désir de faire vivre et espérer nos paroisses et nos territoires, nous avons été accueillis par la vénérable Marthe Robin, qui de son lit encouragea tant et tant de porteurs d’initiatives à œuvrer pour le Seigneur. Confions-nous à l’intercession de cette petite paysanne qui avait tant à cœur que "la France soit cultivée comme un jardin".

Marina
Cet évènement a été un beau moment de fraternité avec notre délégation mais aussi avec les autres délégations. Ce qui donne beaucoup d’espérance c’est l’attachement de chacun à son territoire et aux personnes qui y vivent, avec ce fort désir de faire connaître le Christ.
Terres d’Espérance a aussi été l’occasion de mettre en valeur les mouvements et associations qui existent depuis longtemps ainsi que des initiatives plus récentes du milieu rural. Plusieurs témoignages ont montré qu’il est parfois plus facile d’aller évangéliser un territoire inconnu plutôt que le sien. Je retiens qu’il faut OSER. Oser dire oui à un appel en mission et oser parler du Christ autour de nous, même dans nos propres périphéries.

Luc BENETEAU
Ce rassemblement a été un beau moment dynamisant pour moi. En effet, dans les réalités pastorales du rural, il y a beaucoup de points complexes à gérer : manque de moyens, peu de relève, faible participation des nouvelles générations…
Cependant, nous avons vu de nombreuses initiatives se créer pour continuer. Cela nous invite à chercher constamment des chemins nouveaux pour la mission avec le courage de faire face aux défis actuels. Les échanges m’ont permis de reprendre un nouveau souffle, tout en étant confiant en l’avenir !

Un rassemblement fort et riche pour notre Église !