3 octobre 2020 : ordination diaconale de Vincent Fargue

Christelle et Vincent Fargue

Vincent Fargue sera ordonné diacre permanent par Mgr Delmas le samedi 3 octobre (15h) à Angers. Arrivé dans le diocèse depuis deux ans, Vincent et son épouse envisage cette étape dans sa vie de baptisé dans la confiance et l’espérance !

Tous, nous sommes invités à nous associer à la joie de cette ordination qui se déroulera dans la cathédrale Saint-Maurice ! (distanciation et masque obligatoires).

Vincent a 52 ans et est originaire d’Evreux (Eure). Il est marié avec Christelle depuis 1994 et ils ont deux enfants. Ils se sont rencontrés à Angoulême lors de leurs études d’arts appliqués.

Tous les deux sont issus de familles qui n’étaient pas pratiquantes, mais Christelle est « mise sur le chemin de la foi » par une catéchiste. Au début des années 1990, Vincent, lui, voit « l’Église comme quelque chose de vieux et de poussiéreux ». Étudiant, il pense alors qu’il risque fort « de ne pas y trouver sa place ».

Une rencontre personnelle avec la Parole de Dieu

Pourtant, Vincent tombe par hasard sur le Nouveau Testament de Christelle et il commence à le lire. « Avec les Évangiles, j’ai alors fait une première rencontre avec le Christ. J’ai lu un évangile puis un deuxième, etc.

J’ai alors perçu la lecture de ces textes comme une rencontre avec Jésus qui s’adressait à moi tout particulièrement à cet instant précis. Le Seigneur m’a donné à voir ce qu’était une parole vivante. »

La foi et le travail en couple

Ainsi, à 25 ans, Vincent reçoit la première communion. Le même jour, il se fiance avec Christelle, comme le leur avait demandé l’évêque d’Angoulême.

En couple, ils débutent leur activité professionnelle auprès d’une agence de communication chrétienne. Tous les deux, travaillent à partir de 1997 comme permanents au sein de la communauté de l’Emmanuel dans le domaine de la communication. Ils s’engagent en 2003 dans cette communauté.

Professionnellement, ils lancent en couple une agence de communication « Fargue.com » qui fête ses vingt ans cette année !

En chemin vers le diaconat d’Evry à Angers

En 2011, des prêtres du diocèse d’Evry viennent trouver Vincent pour lui dire qu’ils avaient pensé à lui pour le diaconat. De son côté, il se sent prêt pour répondre positivement. Il vit un temps de discernement dans la communauté de l’Emmanuel. Puis, en 2015, il rentre en formation dans un cadre diocésain, interpellé par Mgr Dubost.


La famille Fargue arrive en août 2018 dans le diocèse d’Angers et réside à Trélazé. Vincent a terminé sa formation de diacre en Anjou.

« Je remercie Don Geoffroy (curé de la paroisse Saint-Lézin), Joël Caillé (diacre) et son épouse, ainsi que deux couples l’un de la paroisse et l’autre de la communauté de l’Emmanuel qui m’ont aidé à cheminer vers le diaconat, dans le cadre d’une équipe d’accompagnement ».

« Le cheminement vers le diaconat nous a amenés à nous interroger aussi sur notre vie personnelle. Sur cette route, il y a eu des choix à faire et une forme de combat spirituel à vivre. »

Transmettre et témoigner

Pour Vincent et Christelle, cette posture de service du diacre passe par l’envie de transmettre la foi et tout ce qu’ils ont reçu de l’Église « en particulier dans le domaine de la pastorale familiale que nous connaissons mieux, car nous sommes enseignants à Amour et Vérité.

Le diacre est aussi figure du Christ serviteur et nous aurons l’occasion de témoigner dans la paroisse où nous serons envoyés.

Ce souci de la transmission nous habite profondément dans la communication, mais aussi dans ce qui fait notre foi. »


Grâce et confiance

Pour son ordination, Vincent a choisi une parole de l’évangile de Jean : « Seigneur à qui irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle » (Jean 6, 68). « Cette phrase de Pierre adressée à Jésus m’accompagne depuis longtemps, précise-t-il. En quelques mots, l’apôtre nous montre le seul chemin à suivre : Jésus à travers sa Parole de vie. »