Adrien Louandre, nouvel animateur « écologie intégrale » pour le diocèse

Arrivé début septembre, Adrien Louandre a été appelé pour dynamiser la démarche écologique dans le diocèse d’Angers. Alors que le mois de la création touche à sa fin, ce jeune amiénois de 26 ans prend le temps pour le moment, de se « mettre à l’écoute » des initiatives locales.

Quand on lui demande s’il a des projets pour le diocèse, Adrien Louandre, historien de formation et écrivain, répond d’emblée qu’il prend d’abord le temps « d’écouter et d’être présent ». Pour lui, il s’agit d’abord d’accompagner « toutes les familles qui s’investissent dans des projets écologiques » en Anjou.
Le nouvel animateur « écologie intégrale » qui a rejoint le service diocésain Société et cultures à la rentrée, prend sa mission à cœur : "tous les mots sont importants, anima en latin, c’est donner un souffle » explique Adrien Louandre, porté par une foi ardente découverte sur le tard.

Adrien Louandre

Pour lui, au-delà du tri des déchets bien-sûr indispensable, l’écologie intégrale, par définition forme un tout : "c’est comme les quatre ailes d’un papillon : chaque relation est un bout d’aile. Si un bout s’en va, le papillon ne peut plus voler ». Mais quelles sont ces relations ? « Il y a la relation à soi, la relation aux autres, la relation à Dieu et la relation à la nature et à la création. Et si vous en oubliez une des quatre, l’écologie intégrale ne tient pas ».

Changer de regard

Pour Adrien, la démarche commence par « un changement de regard » : par rapport au monde, par rapport au fait « que nous avons un Dieu père, donc que nous sommes tous frères et que le monde entier est notre maison commune ». « En fait c’est Laudato si’ » résume l’animateur, pour qui la mission touche de ce fait, à la « diaconie » (le service du frère).

Il s’agit de "donner une nouvelle dimension à l’écologie dans le diocèse, de montrer que c’est un projet enthousiasmant. Et que cela peut vraiment rendre heureux."

Pour retrouver l’interview d’Adrien Louandre sur RCF-Anjou