Art et Chapelles : une découverte sacrée et artistique


Affiche Art et Chapelles 2018

Du 24 juin au 19 août 2018, l’association Art et Chapelles propose un parcours culturel à travers les édifices du Saumurois. Des berges du Thouet aux rives du Layon, le public est invité à une expérience artistique et sacrée. Une occasion de partir à la découverte de six chapelles et de six artistes contemporains.

A chaque chapelle son artiste

Pour cette quatorzième édition, six édifices vont être habillés d’œuvres contemporaines. Ces chapelles sont sélectionnées en fonction de leur architecture, plus ou moins favorable à l’entreprise artistique. Mais également, si elles correspondent à la sensibilité créatrice de l’artiste. En effet, ce dernier doit avant tout créer pour établir une connivence et une pertinence entre l’œuvre et la chapelle. C’est pourquoi, il dispose de sept mois pour réaliser une exposition unique compatible avec ces "vieilles" pierres.

Un parcours varié

Cette année, cette complicité entre l’artiste et la chapelle, se dessine dans le doyenné du Saumurois. A travers le parcours proposé, le public pourra découvrir une mosaïque de techniques créatives.

Ainsi, on y retrouvera la peinture lumineuse de Françoise Blondel à la chapelle Saint-Jean à Vihiers ; les compositions colorées de Monique Bretéché à la Chapelle de Messémé à Vauldenay ; les approches corporelles de Bénédicte Bonafos à l’Eglise paroissiale de Saint-Macaire-du-Bois ; ou les photographies d’Astrid Roche à Notre-Dame de Pitié à Passavant-sur-Layon.

Œuvre Benoit Gilet

De plus, cet évènement culturel est aussi une opportunité pour visiter ses édifices peu connus, ou privés. Notamment à la Chapelle de Vaillé-Rochereau à Nueil-sur-Layon pour y observer la peinture de Pierre Brunellière.

Enfin, ce parcours se clôture par un lieu chargé d’histoire, à l’Ancien hôpital Saint Jean à Montreuil Bellay avec les collages de Benoit Gillet.

Parcours Art et Chapelles 2018

Une valorisation du patrimoine religieux et de l’art

Ainsi, cette édition promet de suivre les précédentes en joignant l’art religieux et le contemporain. Une ligne de conduite propre à l’association, qui souhaite mêler : "Le patrimoine religieux d’hier et les artistes d’aujourd’hui".

Ainsi, depuis 2005, l’évènement organisé valorise à la fois les anciens bâtiments et l’expression artistique nouvelle. Un lien entre passé et présent rendu possible par une liberté laissée aux artistes. Mais aussi par le respect de ces derniers du caractère sacré des édifices. De ce fait, l’œuvre valorise la chapelle, et inversement. Soit un projet qui encourage et favorise la culture.

Tout comme avec les évènements musicaux organisés avec l’ensemble Ligeriana, sous la direction de Katia Caré.

Dates à retenir : le samedi 18 août 17h à la Collégiale du Puy-Notre-Dame et le dimanche 19 août 15h à l’église paroissiale de Passavant-sur-Layon et 17h à la collégiale du Puy-Notre-Dame.


Interview de Pierre Brunellière

Pierre Brunellière est peintre encolleur et céramiste. Né en 1949 en Touraine, il vit et travaille à Angers. Il expose à la chapelle de Vaillé-Rochereau (Nueil-sur-Layon/Lys-Haut-Layon) lors de ce circuit 2018 d’Art et Chapelles.

Pourquoi avoir choisi de participer à ce circuit Art et Chapelles ?

J’ai fait la démarche de me porter candidat à Art et Chapelles, il y a 4 ou 5 ans auprès de Marion Julien de l’association. Elle est venue visiter mon atelier.

Cette année, elle a fait appel à moi et j’ai répondu par la positive parce que j’étais prêt à m’investir dans cette aventure de la création artistique dans un lieu insolite, chargé d’histoire.

Comment vous êtes-vous inspiré de la chapelle de Vaillée-Rochereau où vous exposez pour concevoir votre œuvre ?

C’est la présence de deux anges de taille humaine de chaque côté de l’autel qui ont retenu mon attention au milieu d’un grand nombre de statues de tous les saints et d’un retable richement orné. Je me suis aperçu ensuite que de nombreuses représentations d’anges de toutes sortes ornaient la chapelle.

Pierre Brunellière dans son atelier

Comment s’est organisé votre travail artistique ? Combien de temps avez-vous pris pour réaliser vos créations ?

La maturation a été lente et hésitante pendant deux mois et à force de plans de toutes sortes, de mesures à plusieurs reprises, d’énumération de titres de tableaux, j’ai composé une trame cohérente qui me va et qui correspond au sens de ma recherche intitulée : « un chemin de liberté ou la vraie nature des anges ». C’est un travail sur « l’insaisissable » et le « fugace » ; en effet les anges sont des êtres mystérieux qui apparaissent et disparaissent aussitôt.
J’ai travaillé pendant 5 mois.

Comment percevez-vous ce "mélange" entre l’art contemporain et les lieux de culte anciens ?

Ce n’est pas un mélange je parlerais plutôt de correspondances. L’art contemporain a une approche qui rejoint les préoccupation des humains de tous les temps et les chapelles sont chargées de symboles très forts de la préoccupation des hommes qui souffrent , espèrent et se débrouillent comme ils peuvent pour trouver des explications et des recours à leur existence.

Que deviendront vos œuvres une fois l’exposition terminée ?

La moitié d’entre elles retrouveront une vie autonome et seront exposées dans d’autres lieux. L’autre moitié exclusivement fabriquées pour la circonstance seront stockées et attendront une nouvelle vie pour être transformées et réutilisées autrement.

Œuvre de Pierre Brunellière
Plus D’informations
Téléphone : 0638027035
Adresse : 36 rue Barra - 49100 Angers