Au début du Ramadan,voeux à la communauté musulmane de l’Anjou

En France, le Ramadan a commencé vendredi 24 avril. A cette occasion, Mgr Delmas a tenu à adresser tous ses vœux à la communauté musulmane présente en Maine-et-Loire.

Message aux présidents des associations musulmanes (22 avril 2020)

Repenser la présence à l’autre

Les musulmans vont devoir vivre ce mois de jeûne, de prière et de solidarité dans des conditions inédites, en respectant les conditions du confinement. Les mosquées sont fermées et les rassemblements festifs marquant habituellement la rupture du jeûne sont fortement déconseillés. Une interdiction de rassemblement communautaire qui peut être difficile à vivre, et dont les chrétiens viennent de faire l’expérience avec la célébration des fêtes de Pâques, le plus souvent à travers le petit écran.

Pour tous les croyants, il s’agit donc de trouver des moyens nouveaux de présence à l’autre, quand la proximité physique n’est pas possible.

La conversion des cœurs

Dans son message, Mgr Delmas souligne l’importance de "la conversion des cœurs pour œuvrer à faire grandir une société plus juste." En cette période de pandémie, l’évêque d’Angers invite également les croyants, toute religion confondue, à "prendre soin de cette fraternité à laquelle nous devons, chacun pour notre part, travailler."

Le message est largement relayé par le service diocésain pour les relations avec les Musulmans. Ce service, en lien avec la Conférence des évêques de France, oeuvre depuis des années à la promotion du dialogue entre catholiques et musulmans et à la formation des catholiques à la connaissance de l’islam
Car mieux se connaître permet de mieux se parler, afin de pouvoir mieux vivre ensemble.

Plus D’informations