Camille Allard, une jeune « éco-missionnaire » en Anjou


Deux paroisses de notre diocèse accueillent chacune, pendant deux mois, Camille Allard pour une mission autour de l’écologie intégrale. A Sainte-Jeanne-Delanoue (Saumur) et Saint-François-aux-Portes-d’Angers (Saint-Sylvain-d’Anjou), elle va décliner sur le terrain et en équipe les quatre valeurs de l’encyclique du Pape François : "Aimer Dieu, l’Autre, la Terre et Soi". Comment ? A travers des actions concrètes menées notamment auprès des jeunes de la catéchèse et de l’aumônerie.

Camille, l’écologie chevillée au coeur

23 ans et déjà une belle expérience de la vie, Camille veut mettre en œuvre le message de Laudato Si. La maladie invisible dont elle souffre, loin d’être un handicap est plutôt un booster d’énergie. La jeune femme ne se nourrit pas que de paroles, elle applique le beau message de François : de la lecture de la Bible au vrai vivre ensemble en passant par la permaculture et à la réduction des déchets. La cohérence de cette écologie intégrale saute aux yeux lorsqu’on regarde Camille vivre et agir.

Un tour de France des paroisses vert…..ueuses !

Son projet phare pour l’année à venir ? Partir pendant un an à compter de février 2021 pour un tour de France des paroisses et abbayes qui se lancent dans le label "Eglise verte".

Eglise verte : en savoir plus

Ce label est un outil à destination des paroisses, œuvres chrétiennes, monastères, etc..qui veulent s’engager pour le soin de la création. Il aide à réfléchir sur nos pratiques d’églises mais aussi de citoyens afin de progresser dans le respect de la création, étape par étape. https://www.egliseverte.org)

Objectif de son périple : faire le tour des bonnes initiatives pour une Eglise plus verte et les partager au plus grand monde.
Pour sponsoriser ce circuit, Camille fait appel au financement participatif ; elle a aussi créé un joli slogan "God save the green".


Caté- théâtre et rencontres de rues pour une "éco-évangélisation"

En attendant, ce sont deux paroisses de l’Anjou qui vont bénéficier pendant 2 mois de son dynamisme avec l’aide du "petit Jésus", comme elle se plaît à appeler le Christ dans son désir de proximité avec Lui.

Camille a ainsi écrit une pièce sur ce thème qui lui est cher et ce sont les jeunes enfants des deux paroisses de Saumur et Saint-Sylvains qui vont se l’approprier et la jouer au cours d’une séance de caté-théatre.

Pour les plus grands, des rencontres dans la rue avec les habitants sont au programme pour échanger et partager sur la nécessité d’une vision globale de notre monde et de son devenir, une vraie "éco-évangélisation" en somme.


Allumer la première petite lumière

Comme le précise le P. Laurent Blourdier, curé de la paroisse de Sainte-Jeanne-Delanoue, l’objectif fixé à Camille est bien d’instiller une démarche, de servir de catalyseur auprès des paroissiens, de susciter des projets, allumer la première petite lumière.

En immersion totale, Camille bénéficiera du gîte et du couvert sur les paroisses accueillantes. Avec l’aide des équipes d’animation paroissiale (EAP) et des animateurs, elle participera au cheminement de la paroisse vers une déclinaison concrète de Laudato Si.

Dans la joie de prier le Seigneur, d’aimer l’autre et la terre, et soi bien sûr pour mieux servir. C’est une belle application de Laudato Si que vont vivre nos frères et sœurs de Saumur et Saint Sylvain.


Aller plus loin :
Site Web "God save the green"
God Save the Green sur Instagram
Soutenir Camille (Credofunding)

Plus D’informations