Des adultes en chemin vers le baptême : témoignages

Le dimanche 10 mars 2019, une quarantaine de catéchumènes a été appelée par Mgr Delmas à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation et eucharistie). Les nouveaux "appelés" poursuivent leur chemin au sein de leur paroisse où ils seront baptisés à Pâques. Deux d’entre eux témoignent : Valentin, 20 ans, étudiant en classe préparatoires au Mans et Pauline, mariée depuis un an et enceinte de son premier enfant…

Valentin : "la volonté de connaître et rencontrer Dieu"

"Je m’appelle Valentin Harmard, j’ai 20 ans et j’habite la commune de la Pouëze dans la paroisse de Saint-Martin-en-Longuenée. Je suis actuellement en deuxième année de classes préparatoires aux grandes écoles littéraires. Cela fait un an maintenant que j’ai pris la décision de recevoir le baptême. C’est dans la volonté de rencontrer Dieu et de grandir dans la foi qu’à été prise ma décision, dans une année difficile qu’était celle de la première année de classe préparatoire.

Au même titre que la volonté de connaître et rencontrer Dieu, c’est une rencontre qui m’a décidé à demander le baptême. Cette rencontre c’est celle d’un ami étudiant, croyant et pratiquant avec qui j’ai pu déjà échanger sur le baptême.

Il s’avère qu’aujourd’hui cette personne est mon parrain, j’en suis particulièrement fier. C’est avec un grand bonheur que je vais vivre ma vie de chrétien avec lui, soudés dans la foi.

Valentin lors de l’appel décisif le dimanche 10 mars à la cathédrale d’Angers

"Le point de départ d’une nouvelle vie"

Le baptême est pour moi le point de départ de nouvelle vie en tant que chrétien et dans cette belle communauté.

C’est en allant à la messe régulièrement et par la prière, seul ou avec mon parrain ou avec ma famille, que je vais continuer de m’impliquer dans ce cheminement qui est un choix personnel et que je ne regretterai jamais.

Pour moi ce chemin vers le baptême est fait de rencontres, d’émotions et de beaux moments avec ma famille et mes accompagnateurs."

Pauline : j’ai décidé de franchir le pas

Je m’appelle Pauline, j’ai 27 ans et je suis mariée depuis un an. Je suis actuellement enceinte de mon premier enfant. Après un an de préparation, je suis à l’aube de recevoir le sacrement du baptême.

Cette décision aura demandé une longue réflexion et de nombreux questionnements. J’ai mis du temps à reconnaître et à assumer ma foi. Cela s’est fait progressivement. Je n’ai reçu aucune éducation religieuse lors de mon enfance, je ne savais même pas que l’on pouvait demander le baptême lorsque l’on était adulte !

Appel décisif des catéchumènes le dimanche 10 mars à la cathédrale d’Angers

"Je me suis lancée dans l’aventure du catéchuménat"

Je fréquentais la paroisse depuis déjà un moment, nous allons à la messe avec mon conjoint et je sentais que plus le temps passait plus quelque chose me manquait.

C’est lors de la préparation au mariage que j’ai décidé de franchir le pas. Sûre de mon choix et de mon désir d’être reconnue en tant que baptisée, je me suis lancée dans l’aventure du catéchuménat.

Un petit groupe s’est alors formé au sein de la paroisse et nous avons commencé à nous rencontrer tous les mois. Nous avons alors pu découvrir ou redécouvrir la grandeur de l’amour de Dieu, sa volonté de faire de nous des êtres libres, sa miséricorde.

Ces rencontres ont été pour moi très enrichissantes et ont permis à chacun, je crois, d’avancer dans sa foi personnelle. Chacun a son propre parcours mais nous sommes tous réunis au travers de notre foi et de la confiance que nous avons décidé de placer en Dieu.

"Un cheminement intérieur vers un engagement fort"

J’ai vécu ces temps de rencontres comme des temps de partage mais le catéchuménat est aussi un cheminement intérieur vers un engagement fort. J’ai dû être capable de me confronter à moi-même, face à ce qu’il y a de beau et de moins beau, de réfléchir à mes actes passés et ceux à venir et finalement me dire que dans la vie tout ne se passe pas forcément bien, mais le plus important est d’avoir confiance en Dieu et de ne pas se sentir seul.

Aujourd’hui ma démarche prend encore plus de sens pour moi puisque nous allons accueillir notre premier enfant et que je me sentirai bien plus à mon aise une fois baptisée pour lui transmettre les valeurs chrétiennes qui me guident quotidiennement.

Je suis heureuse aujourd’hui et impatiente que Pâques arrive pour concrétiser tout ce chemin parcouru qui n’est pas une fin pour moi, mais bien la poursuite de mon cheminement et une nouvelle étape à franchir dans ma nouvelle vie de chrétienne.