"En Avant Mars !" dans le doyenné de Cholet

C’est le dimanche 20 mars 2021, dès 8h, que les pèlerins les plus courageux du doyenné de Cholet se sont donnés rendez-vous à Villedieu-la-Blouère pour marcher et partager sur la piste de saint Joseph de l’encyclique Laudato Si’ jusqu’à la chapelle saint Joseph de l’église du sacré Cœur de Cholet.

Un projet pour se reconnecter avec la nature

C’est à l’occasion d’une merveilleuse journée, sous le soleil, que cette belle église en marche, intergénérationnelle et fraternelle a cheminé.
Ce projet à l’initiative du P. Matthieu Lefrançois et du groupe de réflexion Laudato Si’ du choletais, a conduit une centaine de personnes, regroupées par petits groupes de 6, sur les routes qui mènent de Villedieu-la-Blouère à Cholet en passant par Saint-André-de-la-Marche ou encore Saint-Léger-sous-Cholet. Cette randonnée « à la carte » a été l’occasion pour chacun de rejoindre ce parcours depuis Saint-André-de-la-Marche, ou Saint-Léger-Sous-Cholet, de se joindre au pique-nique, au concert ou à la Célébration finale.

Rencontrer des témoins engagés dans une démarche de conversion écologique

Les randonneurs ont pu se réjouir de cheminer avec des témoins qui font bouger les lignes puisque trois rencontres étaient prévues. Les marcheurs ont pu vivre un temps d’échange avec Anne-Claire ou Marie-Emmanuelle, actrices de la biodiversité.

Anne-Claire tient une ferme dans laquelle des arbres sont replantés notamment pour conduire l’eau grâce à leurs racines, abriter du gel. Anne-Claire a également choisi de ne pas utiliser de pesticides et fertilisants sur leur exploitation, même si ceux-ci sont autorisés dans les exploitations biologiques.

Marie-Emmanuelle a changé de vie en se lançant avec l’Office Français de la Biodiversité. Marie-Emmanuelle répertorie des fleurs et végétaux sauvages, prélève des graines pour conserver et multiplier cette génétique. Ces plantes, qui s’implantent naturellement, peuvent être revalorisées des zones sinistrées par des intempéries ou abîmées par du débroussaillage massif.


Les randonneurs ont également été initiés aux oiseux, à l’écoute active de la nature et à se mettre en connexion avec tout ce qu’on peut se vivre lorsqu’on marche.

Une trêve en l’église Saint-Léger de Saint-Léger-sous-Cholet a été proposée aux participants pour vivre un concert de louange du groupe PEP’S (Petit Ensemble Paroissial Saint-Michel).


Les pèlerins ont achevé leur parcours en se recueillant à la chapelle Saint-Joseph de l’église du sacré Cœur et ont pu vivre une belle messe de clôture en présence des paroissiens avec qui ils ont pu partager leur expérience du jour.


Jean marie Doiezie, diacre à Saint-Michel-des-Prieurés, confit que

« cette belle aventure nous a permis d’apprendre à mieux connaître nos coéquipiers du doyenné et de sortir de nos paroisses pour former une belle équipe. »