Mot de Jean

"C’est une grande joie pour moi de faire votre connaissance et de découvrir votre paroisse. Permettez-moi de me présenter en quelques mots.


Je m’appelle Jean Đinh Văn HOẢN, 35 ans. Je viens du nord du Viet Nam dans la province Ninh Bình, du diocèse Phát Diệm. Je suis le 4ème d’une famille de 7 frères, dont 3 à la vie consacrée. Ma famille est catholique pratiquante, mes parents sont engagés et participent aux activités de la paroisse. Leur foi, leur exemple de vie et leur service m’aident à grandir dans la foi ainsi que dans la vocation.

Dans les années 2000, l’Eglise Catholique du Vietnam avait encore beaucoup de difficultés. Les nombreux séminaristes sont limités par les quotas du gouvernement. Dans cette situation, je suis descendu à Sàigon pour faire mes études à l’université et en même temps j’ai rencontré la « Fraternité Missionnaire de l’Immaculée » (FMI).

A partir de cela, mon désir de suivre le Christ s’ est réveillé en moi et il m’a poussé à répondre à son appel. Je suis entré chez la FMI après avoir été diplômé d’une maîtrise philosophique. J’ai été attiré par la petite voie de sainte Thérèse de l’enfant Jésus. Je voudrais suivre ce chemin en accomplissant les actes quotidiens ; Comme elle je désire être missionnaire pour annoncer le Christ.

Ensuite, FMI m’a invité à venir en France pour approfondir son charisme, pour bien discerner ma vocation. Après quelques années à Lisieux, ma communauté m’a envoyé au séminaire de Caen, puis de Rennes pour que je continue ma formation. J’ai donc fini ma formation au séminaire. Je frappe à la porte du diocèse d’Angers en demandant de m’accueillir. L’évêque d’Angers m’envoie dans votre paroisse comme stagiaire.

C’est une grande joie pour moi, c’est aussi une occasion de découvrir la figure et la vie de l’Eglise d’Anjou. Merci pour votre accueil si chaleureux et pour votre soutien."

Nous avons eu la joie d’accueillir notre évêque, Mgr Emmanuel Delmas, le dimanche 17 février 2019 à 10h30 en l’église de St Macaire, venu pour vivre l’étape de l’institution de Jean Dinh, stagiaire dans nos deux paroisses. C’est une étape qui se vit avant de devenir diacre et prêtre.

Que signifient les institutions au lectorat et à l’acolytat ?
En chemin vers le diaconat, le futur institué doit recevoir les ministères de lecteur et d’acolyte et les exercer pendant un temps suffisant pour se préparer à sa future fonction de la Parole et de l’Autel.

Le Lectorat et l’Acolytat ne sont pas des sacrements ; ils ne sont pas une « ordination » mais une « institution ».

Le lecteur est institué pour la fonction, qui lui est propre, à lire la parole de Dieu dans l’assemblée liturgique.

L’acolyte est institué pour servir de ministre au prêtre. Il lui revient donc de s’occuper du service de l’autel, d’aider le prêtre dans les fonctions liturgiques et principalement dans la célébration de la messe ; il lui appartient en outre de distribuer la communion.

Lectorat et acolytat sont deux « ministères institués », c’est-à-dire des fonctions particulières conférées par l’évêque, de manière définitive, à un homme laïc, au service de la Parole de Dieu (le lecteur) et au service de l’autel (l’acolyte). Le lecteur est institué pour inviter ses frères à se mettre toujours plus à l’écoute de la Parole de Dieu, à en vivre. L’acolyte est au service de l’autel, pour mieux tourner les regards des fidèles vers le Corps du Christ et les entraîner encore et toujours à s’en nourrir.

Jean sera ordonné diacre en vue du presbytérat le dimanche 30 juin 2019 à la cathédrale d’Angers à 15H00. C’est dans la joie que nous l’accompagnerons dans cette démarche.

Jean a fait une demande après un temps de formation au séminaire de Caen et Rennes pour intégrer le diocèse d’Angers. L’EAP avec le curé ont donné un avis, et l’évêque par la suite, a validé son intégration dans le diocèse d’Angers.

Nous pouvons dès maintenant réserver les dates des 17 février et 30 juin dans nos agendas.