Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée

"Que nos yeux s’ouvrent"

La loi de révision de bioéthique sera examinée début février au Sénat. Devant les enjeux soulevés par ce texte, le groupe de travail bioéthique de la Conférence des Evêques de France, propose une initiative spirituelle : 4 vendredis de jeûne et de prière à compter du vendredi 15 janvier 2021 afin de demander à Dieu d’éclairer les coeurs et les intelligences.

Mgr Emmanuel Delmas soutient cette initiative dans ce message :

"Le projet de loi relatif à la bioéthique sera débattu en deuxième lecture au Sénat au début de l’année 2021.

Nous savons combien les questions bioéthiques suscitent légitimement de la crainte parce qu’elles peuvent être prisonnières du pouvoir de la technique et ne plus être au service de la personne dans l’unité de son être où le corporel et le spirituel sont indivisibles.

A la suite du vote des députés en seconde lecture à l’Assemblée Nationale, Monseigneur d’Ornellas avait intitulé un communiqué « Est-ce le sens de l’histoire ? ». Il écrivait ceci : « Les députés sont-ils allés dans le sens de l’histoire ? Leur vote n’est-il pas guidé par une certaine myopie ? ».

C’est pourquoi,encouragés par les évêques de France, les membres du groupe bioéthique de la conférence des évêques de France proposent à l’aide du document « Que nos yeux s’ouvrent » quatre journées de prière et de jeûne en janvier-février 2021 afin que les yeux de tous, les nôtres et ceux d’autrui, s’ouvrent et sachent discerner la dignité inouïe de toute créature humaine.

Je confie au père Jean-Marie Gautreau, délégué épiscopal du service « Société et Cultures » le soin de faire connaître à l’ensemble des communautés du diocèse cette proposition.

Que l’Esprit Saint éclaire nos consciences et nous guide pour l’évangélisation dans notre société contemporaine."

Angers, le 6 janvier 2021
+ Mgr Emmanuel Delmas, évêque d’Angers

Document d’animation

Le service Société et Cultures du diocèse d’Angers fait part de document d’animation pour vivre cette proposition intitulé : « Que nos yeux s’ouvrent ! Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveugle ».

Que nos yeux s’ouvrent ! Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveugle
Prière pour chaque vendredi (texte, intentions)

Il donne les objectifs et les modalités concrètes de mise en œuvre de ces 4 vendredis de jeûne et de prière.

Chaque responsable pastoral discerne ce qui est bon à vivre et à communiquer aux fidèles.

Contact :
La Cellule de veille de bioéthique du diocèse d’Angers est à votre écoute pour organiser des soirées de réflexion dans les doyennés, pour prolonger et accompagner la formation des chrétiens. Courriel

Autre proposition :
Différents mouvements, quant à eux, proposent une manifestation régionale le samedi 30 janvier 2021, à 14h30 à Angers. En savoir plus