Journée mondiale des vocations : "Ecouter, discerner, vivre l’appel du Seigneur"

Témoignage

Dimanche 22 avril, l’Eglise a célébrer la 55e journée mondiale de prière pour les vocations. Toutes les paroisses étaient invitées à vivres un temps particulier pour réfléchir aux appels que le Seigneur adresse à chacun. A cette occasion, soeur Bénédicte Journet, originaire du diocèse, et religieuse chez les sœurs de Saint-Jean, témoigne de la joie que lui procure son "oui" radical au Seigneur.

« Ecouter, discerner, vivre l’appel du Seigneur », c’est le thème de cette 55e journée mondiale des vocations.
A cette occasion, sera distribuée la revue Se donner, qui rassemble témoignages et propositions faites la Pastorale des vocations du diocèse.
Le dossier pour l’animation de cette journée est disponible sur le site Jeunes-Vocations.

"Oui, Seigneur je veux te donner la première place !"

Ma vocation, c‘est d‘abord un appel et la réponse que je donne à cet appel. Un jour, j‘ai fait l‘expérience très forte de l‘amour que Dieu avait pour moi, personnellement. Il me demandait avec une très grande délicatesse : « Veux-tu me donner une place dans ta vie ? » Il me laissait librement décider de la manière de Lui répondre ! Et progressivement, j‘ai compris que la seule réponse que j‘avais envie de Lui donner, c‘était un OUI radical ! Cela ne s‘est pas fait sans lutte, il fallait tout quitter (famille, amis, engagements paroissiaux et diocésains, mon métier d‘enseignante qui me passionnait...). J‘étais heureuse dans tout cela, mais je sentais que quelque chose me manquait. Et un jour, j‘ai choisi de répondre : « Oui, Seigneur, je veux te donner la première place : viens AU COEUR de ma vie ! »

Ma vie consacrée est donc l‘expression de ma vocation : je me suis découverte fille bien-aimée du Père, tellement aimée ! Et j‘essaye de répondre à cet Amour et d‘en témoigner en me consacrant toute entière à Lui.


Chaque jour, répondre à trois questions

En me donnant au quotidien, j‘essaye de répondre à trois questions...

Qu‘est-ce que je donne ? Moi ? Alors j‘essaye de découvrir chaque jour ce que je suis aux yeux de Dieu : talents, qualités, forces, mais aussi faiblesses, blessures, fragilités ! Et je peux ME donner telle que je suis, et même oser me donner à fond !

A qui je me donne ? En premier, à Dieu ! Par notre vie de prière, la priorité de nos journées.
Ensuite, à mes sœurs, par notre vie fraternelle très intense : services quotidiens (cuisine, ménage, linge...), temps gratuits ensemble (ballades, jeux, dialogue, films...). Par le pardon fraternel aussi. Puis je me donne à ceux que je rencontre chaque jour au gré de nos missions. Et un simple sourire et une présence joyeuse est souvent le don le plus apprécié.

Comment je me donne ? Guidée par nos trois vœux (pauvreté, chasteté et obéissance), j‘essaye de me donner sans m‘accrocher à mes désirs de me donner de telle manière, mais en me laissant prendre plutôt qu‘en maitrisant ce que je donne. Je m‘efforce d‘ouvrir grand mon cœur et mes mains, sans exigence sur la façon dont ce don sera reçu et sans calculer si cela va m‘apporter quelque chose.

Et je ne décide pas seule de la façon dont je me donne, mais toujours avec ma prieure (la sœur qui est responsable de notre communauté ici).
Chaque jour m‘apporte mille petites occasions de me donner. Je peux vous dire que bien souvent, je me demande qui s‘est donné et qui a reçu... car je ressors toujours plus riche d‘un moment où je me suis donnée !

Se donner ? C‘est "prendre le risque" de recevoir chaque fois un peu plus... de vie, de joie ! Alors, qu‘attends-tu ?

A retenir
Dimanche 24 juin, jour des ordinations, un temps de réflexion sera proposé aux jeunes, à partir de la Terminale, avec une intervention du père François Gourdon, curé de la cathédrale. Thème de la rencontre : "Etre appelé en toute liberté".
A 11h, au centre Saint-Jean (36, rue Barra, Angers)

Prière du pape François pour les jeunes

Seigneur Jésus,
ton Eglise qui chemine vers le synode
Tourne son regard vers tous les jeunes du monde.
Nous te prions pour qu’avec courage
ils prennent en main leur vie,
qu’ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes
et qu’ils conservent toujours un cœur libre.
Aide-les à répondre,
accompagnés par des guides sages et généreux,
à l’appel que tu adresses à chacun d’entre eux,
pour qu’ils réalisent leur projet de vie
et parviennent au bonheur.
Tiens leur cœur ouvert aux grands rêves
et rends-les attentifs au bien des frères.

Comme le Disciple aimé,
qu’ils soient eux aussi au pied de la Croix
pour accueillir ta Mère, la recevant de Toi en don.
Qu’ils soient les témoins de ta Résurrection
Et qu’ils sachent te reconnaître, vivant à leurs côtés,
annonçant avec joie que Tu es le Seigneur.
Amen.

Pape François

Plus D’informations
Téléphone : 02 41 22 48 71