L’édition 2022 d’Art et Chapelles est lancée !

Comme chaque année, l’association Art et Chapelles en Anjou propose tout l’été un circuit d’expositions diverses dans des chapelles du Maine-et-Loire. Photographies, sculptures… Cette année, six chapelles pittoresques du Baugeois ouvriront leurs portes à de nouveaux artistes, dont des élèves d’une école d’art d’Angers. De belles visites en perspective !

L’édition 2022 d’Art et Chapelles a été inauguré samedi 25 juin et se clôturera le 21 août.
Elle permettra aux amateurs d’art et de vieilles pierres de découvrir des artistes aux profils variés mais aussi des édifices religieux méconnus, comme la chapelle du Château de Montgeoffroy, ou la petite chapelle Saint-Denis de Pontigné : un petit bijou avec son clocher tors et ses fresques datant du 13é siècle.
C’est là par exemple, que Dominique Evrard exposera des photos : « Dès les premiers instants, je me suis vraiment senti à l’aise dans cet endroit » confie l’artiste qui a passé deux jours et demi en repérage. « Du matin jusqu’au soir, je voulais voir les lumières, entrer en symbiose avec le lieu ». Parmi les nombreuses photos qu’il a prises, l’artiste a choisi six images qu’il a fait imprimer en très grand format.

Photographie de l’artiste Dominique Evrard

Des images en grand, pour mettre en valeur des détails qu’on ne repère pas forcément au premier regard. « L’idée n’était pas de ressusciter mais de faire réapparaitre des choses anciennes. C’est quelque chose qui m’intéresse beaucoup, comme quand on découvre des sculptures romaines ou grecques »

Remettre au jour des merveilles ancestrales, « travailler le thème du temps qui passe, de la disparition et du renouveau »… C’est un peu ce qu’Améliane Jouve transmettra aussi au public avec ses œuvres, exposées dans l’église de la Lande-Chasles. « Le sablier, la bougie éteinte, les fruits... tous expriment la fuite du temps et le caractère vain des activités humaines pour faire passer un message : ‘Souvenez-vous que tout est éphémère, même votre existence !’ J’ai souhaité ajouter à ces objet la dimension (…) du jaillissement du renouveau » explique-t-elle.

Chapelle du château de la Galoisière - œuvre de Patrick Rocard

Un dialogue entre l’artiste et l’édifice

Comme Dominique Évrard et Améliane Jouve, les six artistes sont tous professionnels. Nouveauté cette année : l’un des lieux (chapelle du Château du Perray, à Baugé) accueillera trois élèves de l’Ateliers d’arts appliqués d’Angers : Quentin Bazin, Mathys Schwerdel et Lucas Marie.
Tous trois ont été marqués par la « présence à la fois prégnante et douce » des vitraux ». Leur œuvre « Fragments », est une installation qui déploie le vitrail au travers de losanges de plexiglass colorés, déportés selon les phases successives de l’éclairage naturel (…). » indique l’association.
L’objectif du circuit Arts et Chapelle qui existe depuis 2005, est d’associer le patrimoine religieux d’hier et les artistes d’aujourd’hui : « il s’agit d’un dialogue entre un artiste et un édifice religieux » résume Vincent Roussier, le président de l’association, qui emploie six médiateurs culturels présents sur site le temps du circuit, et un médiateur pour en assurer la gestion administrative.

En quinze ans, 84 artistes ont exposé, chacun proposant une œuvre dans le respect du lieu. Grâce au soutien du diocèse, des collectivités territoriales et des propriétaires privés, l’événement a accueilli environ 340000 visites.

Pour retrouver l’intégralité du programme