Le langage des signes pour s’échanger la paix du Christ ?

Les gestes barrières font maintenant partie de notre vie quotidienne. Ils nous conduisent à de nouveaux rites, de nouvelles manières de faire en société, et en Eglise. Pour ce moment important de nos célébrations qu’est l’échange de la Paix du Christ, le langage des signes français (LSF) est un vrai cadeau, qui donne plus de sens au geste qu’un petit salut de la tête, ou de la main.

Pour échanger "La Paix du Christ" en LSF

Plus d’explications

Le Père Xavier Loppinet, dominicain, est en charge de la Pastorale des sourds du diocèse de Rennes et membre de la coordination de la Pastorale des Sourds de France (CPSF). Il a écrit un article, dans lequel il décrit et décompose ce « geste liturgique sourd ». Un SIGNE – ou plutôt un double signe qui n’en est qu’un - pour S’ÉCHANGER LA PAIX en nos célébrations à venir, simple, parlant, efficace.

Il témoigne :

J’ai célébré la messe en Langue des Signes avec mes frères dominicains, la célébration étant retransmise sur le net. Je leur avais appris ce geste. L’un d’eux, suite à la célébration, m’a dit spontanément que ce geste de la « paix du Christ » était bien plus pertinent que le simple sourire ou regard. En LSF, le regard et l’expression du visage vont évidemment de soi. On ne signe pas une chose de ses mains et en exprime une autre de son visage. Le regard est, lui, un « fil entre deux visages ».

Pour lire l’article :