Le palais épiscopal fait le plein pendant l’été

Depuis son inauguration le 28 juin dernier, le Palais épiscopal fait le plein de visiteurs séduits par la beauté du monument et des pièces qu’il abrite. Le diocèse et la paroisse cathédrale Saint-Maurice-Notre-Dame ont mis tout en œuvre pour accueillir les angevins comme les personnes de passage durant les mois de juillet et d’août. Plus que quelques jours pour admirer la richesse de ce lieu au cœur de la ville d’Angers !


Gravir les marches de l’escalier François de Rohan, du nom de l’évêque qui l’a fait construire au 16e siècle, admirer les blasons, les peintures, les sculptures des chapiteaux qui ornent la salle synodale, s’émerveiller devant les riches broderies des habits dont les plus vieux remontent à la révolution, c’est désormais possible depuis l’ouverture au public d’une partie du palais épiscopal.

Chapiteau de la salle synodale

Une visite inédite


Le diocèse a embauché deux étudiants de l’Université catholique de l’Ouest (UCO) qui guident les visiteurs tous les jours de juillet et d’août à 10h et à 15h selon un parcours bien précis entre la cathédrale et le palais épiscopal.

Pour Sarah, étudiante en histoire de l’art, "c’est un lieu qu’on ne se lasse jamais de visiter, les découvertes sont infinies ! Les gens sont surpris de voir que la cathédrale est toujours cultuelle. Ils sont émerveillés de voir toutes les richesses de l’édifice".

Valentin, étudiant en histoire de l’art, raconte avec passion histoires et anecdotes et pointe émerveillé le travail de peinture à l’aiguille qui ornent les chasubles. C’est pour lui une chance de faire visiter ce monument, il espère que d’autres pièces pourront être ouvertes prochainement, une façon de faire découvrir tout ce qui s’est vécu dans ce lieu au cours du temps.

Une dimension spirituelle indissociable du patrimoine


"Essayer de faire découvrir le patrimoine de la cathédrale et aussi sa dimension spirituelle", c’est l’objectif affiché par Claude Maillet, coordinateur des évènements culturels de la paroisse cathédrale Saint-Maurice-Notre-Dame. Les visites de la cathédrale sont assurées toute l’année par dix paroissiens passionnés et coordonnées par Jean Charrier, lui-même guide depuis un an. "Quand les touristes entrent, ils ne savent pas ce qu’ils vont voir. La visite est toujours une surprise" explique-t-il.

Jean et Claude, comme les autres guides paroissiaux, ont été appelés par leur curé et voient leur mission comme une première annonce. Ils évoquent les scènes de l’Évangile devant les vitraux, la prière eucharistique devant l’autel, le chemin de croix devant les croix peintes sur les piliers.

Ces guides paroissiaux sont convaincus que le "Beau" est universel et parle aux 500 visiteurs qui franchissent la porte de la cathédrale chaque jour d’été, et se préparent à accueillir les 5000 personnes qui viendront tout spécialement pour les journées du patrimoine.

Jean, Sarah et Claude devant la cathédrale
Plus D’informations
Contact : Presbytère de la cathédrale
Téléphone : 02 41 87 58 45