Lutte contre la pédophilie : message de Mgr Delmas

Mgr Emmanuel Delmas, évêque d’Angers, fait connaître un message à l’ensemble des catholiques du diocèse d’Angers. Il y évoque la réalité des blessures profondes des victimes de tout types d’abus, la souffrance de toute l’Eglise et la conversion demandée par le pape François.

Message au peuple de Dieu

En ce début d’année pastorale, nous sommes tous éprouvés par les scandales de la pédophilie dans l’Eglise. Dans ces jours où des informations pénibles nous parviennent, je pense tout d’abord aux victimes, à leurs souffrances et à leurs colères. Le fait que ces blessures viennent de membres de l’Eglise accentue encore leur souffrance et j’en prends toute la mesure.

Je pense aussi aux prêtres de notre diocèse. Ils souffrent chaque fois que sont évoqués certains de leurs confrères qui ont trahi leur engagement. En même temps, je rends grâce à Dieu pour les prêtres qui, humblement et fidèlement, sont au service de l’Evangile en accomplissant leur mission pour vous et avec vous.

Dans ce contexte, le pape François a adressé le 20 août dernier une lettre à tous les catholiques du monde. Il demande au peuple de Dieu de porter la plus grande attention aux hommes et aux femmes victimes d’abus en son sein pour qu’elles « puissent trouver une main tendue qui les protège et les sauve de leur douleur ».

A ce sujet, l’écoute de l’histoire des victimes est essentielle. Je rappelle qu’une cellule d’accueil et d’écoute de personnes victimes d’abus sexuels a été constituée par les cinq diocèses de notre région des Pays de Loire. Cette cellule - qui travaille en lien avec les évêques - est joignable à l’adresse suivante : paroledevictimespaysdeloire chez gmail.com.

Brochure "Lutter contre la pédophilie"

D’autre part, une plaquette a été publiée par la Conférence des évêques de France :« Lutter contre la pédophilie » qui est un outil précieux pour informer et former. Les membres du Service Jeunes de notre diocèse font connaître ce document pour sensibiliser tous ceux qui sont en contact avec les jeunes et les enfants. De plus, pendant leur temps de formation, les futurs prêtres abordent de manière précise les questions de vie affective et sexuelle et bien sûr l’engagement au célibat.

Beaucoup de choses ont été mises en place et sont déjà en œuvre. Pour autant, nous sommes bien conscients que cette volonté de conversion personnelle et communautaire sera toujours nécessaire. Cela aussi, le pape nous y invite fortement dans sa lettre. C’est cette grâce de la conversion qu’il nous faut demander pour travailler, pour notre part, « à la transformation sociale et ecclésiale dont nous avons tant besoin ».

Angers, en la solennité de la Saint-Maurice, le samedi 22 septembre 2018
+ Emmanuel Delmas, évêque d’Angers

Retrouvez la lettre au peuple de Dieu du pape François et le message de la Conférence des évêques de France en suivant ce lien :

Plus D’informations