Coronavirus : message de Mgr Emmanuel Delmas

Suites aux annonces récentes du gouvernement concernant l’épidémie de Covid-19, je vous fais part d’un certain nombre de mesures.

Messes et offices

L’ensemble des messes d’une part et des offices des sépultures d’autre part sont maintenus pour le moment, mais sont limitées dès à présent à une assistance de 100 personnes au maximum. Les consignes du 29 février dernier restent d’actualité.

Au cours des célébrations et dans les églises, je vous demande de suivre ces trois règles :

  • Éviter de se serrer la main et de s’embrasser conduit, dans la liturgie, à s’abstenir du geste de paix.
  • La communion eucharistique ne peut être donnée que dans les mains.
  • De plus, les paroisses s’organisent pour répartir les fidèles à distance les uns des autres. Il est nécessaire de garder un espace entre les paroissiens d’un siège sur deux et d’un rang sur deux.

Si une personne se sait fragilisée par l’âge (à partir de 70 ans) ou la maladie, il est plus prudent, pour ce temps d’urgence qu’elle ne se déplace pas pour la célébration de l’Eucharistie. Elles pourront compter sur la prière de la communauté rassemblée.

Autres réunions et rassemblements

Après la fermeture des crèches et des établissements scolaires et universitaires, les activités pastorales impliquant des enfants et des jeunes (catéchèse, aumônerie, mouvement…) sont à éviter.

Les services et les paroisses ayant prévu un rassemblement de plus de 100 personnes sont invités à les reporter.

Je recommande aux personnes à risque ou âgées de s’abstenir de rencontres pastorales.

Selon l’évolution de la situation, les médias diocésains vous communiqueront d’autres informations utiles.

Rester dans l’espérance et la prière

Chacun saura appliquer et faire connaître ses mesures dans un esprit de foi et de responsabilité pour le bien de tous et en particulier des personnes âgées ou fragiles.

En ce temps troublés, je vous appelle à prier pour notre pays durement éprouvé, ainsi que pour les malades, les soignants et tous ceux qui leur viennent en aide. Je vous invite à vous tourner vers Notre-Dame-l’Angevine, afin qu’elle renouvelle en nous la confiance, l’espérance et la paix du cœur.

Le vendredi 13 mars 2020,
+ Monseigneur Emmanuel Delmas
Evêque d’Angers