Mettre l’accent sur la vie communautaire : les vidéos de la paroisse St-Maur-en-Loire-et-Vallée

Des paroissiens confinés mais connectés

Enfants de la paroisse présentant leurs dessins pour Pâques

La paroisse Saint-Maur-en-Loire-et-Vallée (Gennes) franchit les murs qui enferment ses paroissiens depuis quatre semaines maintenant. Des vidéos sont proposées régulièrement sur la chaîne YouTube de la paroisse, afin de maintenir les relations entre les fidèles.

Des temps de prière et de partage

"Dès le début du confinement, le P. Loïc Bruneau, notre curé, s’est demandé comment garder un lien régulier avec les fidèles du dimanche, ainsi qu’avec les enfants catéchisés et leurs familles, particulièrement ceux qui préparent la première des communions, explique Patrice Ménard, paroissien de Gennes. Avec la coordinatrice de la catéchèse et des membres de l’équipe d’animation paroissiale, ils ont choisi de proposer des temps de prière et de partage. Ce qui permet de mettre l’accent sur l’aspect communautaire."

Les vidéos, d’une durée d’une vingtaine de minutes, sont mises en ligne tous les dimanches depuis le 22 mars. Un lien est envoyé à tout le réseau paroissial avec un horaire. A l’heure fixée, la vidéo se déclenche sur YouTube, et les paroissiens peuvent échanger en direct leurs commentaires par écrit. "En vivant ce temps ensemble, nous avons l’impression de reformer notre assemblée dominicale", souligne Patrice.

La proximité paroissiale

P. Loïc Bruneau

Le déroulé des vidéos est élaboré par le curé et des paroissiens. La lecture de la Parole de Dieu est suivie d’un commentaire du père Loïc, du père Louis Dilé ou du diacre Gilbert Puiroux.

Les temps de prière sont écrits et lus par des membres des équipes liturgiques, des parents de l’éveil à la foi et par les enfants qui animent de façon très active ce temps, soutenus par la coordinatrice de la catéchèse, Isabelle Bélanger. Les interventions sont entrecoupées de nombreux chants.

"Ces vidéos mettent véritablement en relief la proximité paroissiale. C’est vraiment fort, en ces temps d’isolement, de retrouver des visages connus", remarque Patrice. Les temps de prière s’achèvent sur une invitation à suivre la messe dominicale, sur le site du diocèse ou à la télévision. "Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite se retrouver sur une plate-forme de discussion, pour un moment convivial".

Des propositions ont également été faites pendant tout le Triduum pascal. En particulier un Chemin de croix, réalisé par l’équipe diaconia Santé-Solidarités diffusé le Vendredi saint. Le groupe biblique, lui aussi, s’est servi de ce support pour présenter sa rencontre du mois d’avril, à partir du livret d’accompagnement diocésain.

Les vidéos sont enfin un moyen pour conserver un lien avec les résidents de l’EHPAD Saint-Vétérin de Gennes. "La responsable les diffuse aux personnes âgées", précise Patrice Ménard.

La participation de tous


Ce lien technologique a été rendu possible car la paroisse dispose de compétences particulières. C’est Pierre Lauriou, directeur des éditions Médiaclap, qui s’occupe de la partie montage. "Les paroissiens se filment avec leur portable et envoient leur réalisation à Pierre qui dispose d’un matériel professionnel, ce qui explique la qualité du résultat."

Mais, c’est aussi la motivation de tous qui fait la réussite du projet. "Chacun se sent concerné et participe de façon dynamique. Ces temps de prière sont véritablement le résultat d’un travail communautaire." Une belle occasion de favoriser la communion malgré le confinement.

Plus D’informations