Mgr Delmas : se rendre disponible pour ce qui compte le plus

Mgr Emmanuel Delmas, évêque du Diocèse d’Angers est affecté par le Covid-19 et reste pour le moment confiné. Ce mardi 17 mars lors d’une interview sur RCF Anjou, il nous invite à rester en prière et à porter le souci de ceux qui nous sont proches.

" Que cette épidémie, cette épreuve, nous invite à faire attention encore davantage au bien commun. C’est-à-dire de faire en sorte que nous portions, chacun d’entre nous, le souci de notre système de santé. Qu’il puisse continuer à aider, à soutenir les personnes qui sont vraiment dans le besoin.

Derrière ce message sanitaire, il y a un message aussi spirituel que nous pouvons faire nôtre. En effet, nous sentons bien que derrière cette épreuve il y a un appel au souci à nous porter mutuellement.
Je crois que nous ne devons pas vivre comme si nous étions les uns indépendamment des autres. [...]

La prière est vraiment un point important, surtout en ce temps de carême. Il n’y a pas de hasard…

Pendant le carême il nous est demandé de faire attention à nous libérer de tout ce qui est futile, superficiel, qui n’est pas vraiment essentiel. Cette invitation est encore plus nécessaire et plus urgente.

Ce qui nous est demandé aujourd’hui c’est de nous rendre disponibles à ce qui est important : la prière, accepter les privations, même de tout ce qui est accessoire. Cela fait parti de ce devoir qui est le nôtre aujourd’hui. [...]

Que ce temps d’épreuve soit l’occasion de prier tout particulièrement pour les personnes malades, fragiles et le personnel de santé.
Avec foi, tournons nous vers Notre-Dame-l’Angevine. Qu’elle renouvelle en nous la confiance, l’espérance et la paix du cœur."


Retrouver l’interview de Mgr Delmas sur RCF Anjou en podcast le mardi 17 mars :