Ordination au diaconat de Vincent Fargue

Le diocèse d’Angers est dans la joie après l’ordination au diaconat permanent de Vincent Fargue.

Mgr Delmas l’a ordonné le samedi 3 octobre dernier en la cathédrale devant de nombreux fidèles, en lien aussi avec les internautes qui ont suivi la retransmission sur le Web.

L’homélie de Mgr Delmas prononcée à l’occasion de l’ordination au diaconat de Vincent Fargue

C’est intéressant d’entendre le récit de l’institution des premiers diacres comme nous venons de le faire dans l’écoute du récit des actes des apôtres lu à l’instant. D’entendre comment et dans quelques circonstances ils ont été voulus par les apôtres. C’est pour répondre à un besoin nouveau dans la vie de la première communauté chrétienne que les diacres sont apparus !

Or aujourd’hui, la mission de l’Eglise est confrontée à des questions nouvelles. Et à défis nouveaux, compétences nouvelles et ministères nouveaux. Nous en voyons un exemple dans le fait qu’aujourd’hui d’importantes responsabilités, dans l’Eglise, soient assumées par des laïcs. C’est ainsi également que nous devons comprendre la restauration du diaconat voulue au moment du dernier concile. Nous nous étions habitués jusqu’à ces dernières décennies à ce que tout repose sur le prêtre et que son ministère absorbe en quelque sorte la totalité de la mission de l’Eglise.

Il ne s’agit pas ici de développer davantage cet aspect des choses mais plutôt d’accueillir les lumières que nous propose la liturgie de ce jour pour nous associer à l’engagement de Vincent Fargue et de sa famille et pour l’assurer de notre prière.

Le récit des Actes des apôtres nous offre un premier enseignement : « cherchez plutôt parmi vous sept hommes de bonne réputation, remplis d’esprit et de sagesse ». J’ai, à l’instant, confirmé le discernement qui a été fait à votre sujet, Vincent, en disant : « avec l’aide du Seigneur Jésus, notre Dieu et notre Sauveur, nous choisissons notre frère Vincent pour l’ordre des diacres ». Il ne s’agit donc pas de chercher d’abord la compétence mais plutôt l’assurance de pouvoir compter sur des aptitudes : être rempli d’esprit et de sagesse !

L’exemple de l’apôtre Paul tel qu’il nous est exprimé dans le passage de la lettre aux Ephésiens est aussi lumineux. « A moi qui suis vraiment le plus petit de tous les fidèles, la grâce a été donnée d’annoncer aux nations l’insondable richesse du Christ et de mettre en lumière pour tous le contenu du mystère qui était caché depuis toujours en Dieu, le créateur de toutes choses ». Paul sait d’où il vient, il ne s’appesantit pas cependant sur le passé, sur sa petitesse car il est conscient de la grâce qui lui est confiée et de la responsabilité qui est la sienne désormais. Nous pourrions dire : il ne se met pas au centre car le Christ vit en lui ! Et c’est pour cela qu’il peut exhorter les fidèles : « Restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour ». Cette exhortation, nous l’entendons de nouveau dans les paroles de Jésus à ses disciples : « Demeurez en moi comme moi en vous. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire ».

Dans les différentes missions qui vous seront confiées, vous aurez à mettre en œuvre l’exemple de Paul, les commandements de Jésus et son invitation pressante être uni à lui. Les occasions seront nombreuses où vous aurez la grâce « d’annoncer aux nations l’insondable richesse du Christ et de mettre en lumière pour tous le contenu du mystère qui était caché depuis toujours en Dieu » sans jamais oublier ce que dit Saint François à ses frères : « Prêchez toujours l’Evangile et, si c’est nécessaire, aussi par les paroles ». Pour témoigner, il faut avoir une familiarité avec Jésus, il faut être enraciné en lui, demeurer en lui. N’est-ce pas ces aptitudes que les apôtres ont demandées pour le choix des premiers diacres ? C’est à leur prière, à la prière d’Etienne le premier d’entre eux : cet homme rempli de l’Esprit saint que l’Eglise vous confie au moment de recevoir la grâce de l’ordination. Amen !

Retrouver également cette homélie en version téléchargeable :

Ordination au diaconat de Vincent Fargue