Ordinations : ils ont donné leur vie pour suivre le Christ !

Le dimanche 30 juin 2019, plus de 1200 personnes ont pris part à l’ordination presbytérale du P. Kevin Emmanuel Labbé et à l’ordination diaconale en vue du sacerdoce de Bruno Raffara et de Jean Dihn. Un moment exceptionnel pour le diocèse d’Angers qui était dans la joie pour accueillir ses trois engagements à la suite du Christ !


Devenir disciple du Seigneur

L’Évangile du jour (Lc 9, 51-62) donnait justement un éclairage sur la façon de suivre Jésus et les conditions indispensables requises. Mgr Delmas a invité chacun à se laisser interpeller par Jésus et à se demander au fond de lui-même : « quel disciple suis-je ? ». Il a souligné que « la fragilité, l’imperfection, ou encore le fait de ne pas être parvenus au but ne constituent pas des obstacles pour le Seigneur ou pour l’Église à appeler quelqu’un à devenir un vrai disciple ». En effet, ajoute t-il, « Nous prenons conscience que le Seigneur donne sa grâce à ceux qui répondent à son appel et il le fait toujours au moment voulu ».

Homélie des ordinations - 30 juin 2019


Rendre grâce

« Je rends grâce à Dieu de tout mon cœur » c’est par ces mots que le P. Kevin Emmanuel Labbé s’est adressé à l’assemblée à la fin de la célébration. Il a remercié tous les prêtres, et surtout les aînés, qui lui ont donné envie de devenir prêtre. Il a témoigné de cette envie et de son expérience de diacre auprès des jeunes rassemblés au centre Saint-Jean le matin même : « Il ne s’agit pas forcement de parler du Christ mais d’être présence du Christ, de se donner à Jésus pour qu’il passe à travers nous ».


« Posez-vous la question : pourquoi pas moi ? » C’est avec ces mots que Jean Dihn, tout juste ordonné diacre, s’est adressé aux jeunes venus nombreux à la cathédrale. « Ce que Jésus désire de chaque jeune, c’est avant tout son amitié. Osez avancer avec le Christ ! » a t-il ajouté, en faisant référence à l’exhortation apostolique Christus Vivit du pape François. De nombreux jeunes venus de tout le diocèses étaient présents à la cathédrale. Ils s’étaient retrouvés dès le matin pour mieux connaître la vie des prêtres et des diacres.

"Les jeunes, posez vous des questions, mais les moins jeunes aussi !", a ajouté Bruno Raffara avec une touche d’humour. "Le Seigneur nous demande à tous de mener une vie en « 3D » : en long, c’est-à-dire pour toute notre vie, en large, c’est-à-dire pour tous ceux vers qui nous serons envoyés, et en profondeur, c’est-à-dire de tout notre être", a-t’il conclu.

Aller plus loin :