Pèlerinage des malades à Lourdes : présenter sa vie à Marie

Du 29 avril au 5 mai, 574 hospitaliers et hospitalières de l’hospitalité Notre-Dame de Lourdes de l’Anjou accompagneront 150 personnes malades à Lourdes. Ils y rejoindront le pèlerinage diocésain, conduit par Mgr Delmas, répondant ainsi à la demande de Marie à Bernadette : « Je veux que l’on vienne ici en procession. » Le père Roger Letheuille, aumônier de l’Hospitalité, nous dit le sens de cette démarche.

Se mettre à l’école de l’Évangile

« Faites tout ce qu’il vous dira. » Cette parole de Marie, prononcée au cours des noces de Cana (Jn 2, 5), a été retenue cette année comme phrase à méditer et à mettre en œuvre par les différents pèlerinages diocésains ou nationaux, à travers les célébrations et les temps d’accompagnement qui rythment le séjour.
À nous de relire les évangiles, d’accueillir ce que nous dit Jésus, dans sa relation au Père, dans son regard sur les frères. Ainsi, nous allons vivre près de la grotte de Massabielle, non seulement au rythme des Ave Maria, mais aussi à celui de la Parole de Jésus. Marie nous invite à nous mettre à l’école de l’Evangile, vraie source vive, à l’image de la source de Bernadette qui ne finit pas d’étancher notre soif de vivre et d’aimer.

Accompagner tant sur le plan matériel que spirituel

L’hospitalité Notre-Dame de Lourdes de l’Anjou accompagnera dans cette démarche les pèlerins qui ne peuvent plus être accueillis à l’hôtel à cause de leur santé, de leur grand âge. Ils seront reçus à l’accueil Notre-Dame. Les pèlerins hospitaliers et hospitalières, en tenue de « service », tant sur le plan matériel que spirituel, seront présents pour les recevoir et leur permettre de vivre un bon séjour, à l’accueil, lors des différentes célébrations, aux piscines, au chemin de croix, sans oublier la petite sortie en ville pour rapporter le souvenir, le cadeau pour les petits enfants ou pour soi-même.

Vivre et prier ensemble

Chaque personne qui vient à Lourdes ne laisse pas sa vie à la maison, à l’EHPAD, à l’hôpital. Il la porte et la présente à Marie avec la foi qui est sienne. Par les temps de partage, de prière, du vivre ensemble dans la joie et la bonne humeur, les cœurs s’ouvrent, les yeux pleurent ou rient, les visages s’illuminent, la paix est retrouvée pour quelques heures. Pèlerins réguliers ou occasionnels, c’est toujours une joie de se retrouver, même si, d’année en année, la fatigue se fait davantage sentir et la santé plus fragile. Quelle semaine, quels rayons de soleil dans une vie aux volets souvent clos.
Le pèlerinage se poursuit dans l’année par différentes manifestations, des « journées d’amitié » organisées par les hospitaliers et hospitalières, où les uns et les autres continuent de servir, à l’exemple de Bernadette, sœur de la Charité de Nevers.

L’hospitalité Notre-Dame de Lourdes de l’Anjou : histoire et chiffres

L’hospitalité Notre-Dame de Lourdes de l’Anjou existe depuis 116 ans. C’est une association loi 1901 qui compte 1408 adhérents. Le pèlerinage à Lourdes aura lieu du 28 avril au 3 mai 2018.
Cette année, le trajet se fera pour la première fois en car. Deux départs, un d’Angers et un de Cholet, soit 14 cars : 5 cars PME (personne à mobilité réduite) et 9 cars grands tourismes.
150 personnes malades, handicapées, âgées ou fragilisées seront accompagnées par 574 hospitalières, hospitaliers, 45 jeunes de 16 à 25 ans et 43 nouveaux, parmi ces personnes 4 médecins, 2 pharmaciens, 18 infirmières et 18 aides-soignantes.

Plus D’informations
Contact : Hospitalité Notre-Dame de Lourdes de l’Anjou
Téléphone : 0241224874