Prions ensemble pour recevoir la "communion de désir"

Suite à l’épidémie de coronavirus, nous, fidèles, ne pouvons assister à la messe ou communier. Mais nous pouvons vivre la communion spirituelle. Le P. Matthieu Lefrançois, prêtre à Cholet, propose une prière que nous pouvons réciter dans nos foyers.

Acte de communion spirituelle

À tes pieds, ô Jésus, je me prosterne
 
et je t’offre le repentir de mon cœur car je suis tout petit devant toi.
 
Je t’adore dans le sacrement de ton amour, l’Eucharistie.
 
Je désire te recevoir dans la pauvre demeure de mon cœur ;
 
dans l’attente du bonheur de la communion sacramentelle,
 
je veux te posséder en esprit.
 
Viens à moi, ô Jésus, pour que je vienne à toi.
 
Puisse ton amour enflammer tout mon être pour la vie et pour la mort.
 
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Amen
Père Matthieu Lefrançois

La communion spirituelle ou « communion de désir »

Alors qu’il ne nous est plus possible de recevoir la communion sacramentelle, c’est l’occasion de redécouvrir ce que la tradition de l’Eglise appelle la « communion spirituelle » ou « communion de désir » qui est prévue quand on est empêché de recevoir la communion sacramentelle.

Ce mode de communion peut aider à prendre conscience que notre participation à l’Eucharistie ne se réduit pas au fait de recevoir l’hostie consacrée pendant la messe. Elle implique le désir de cette réception. Communier spirituellement, c’est s’unir à Jésus-Christ présent dans l’eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par un désir procédant d’une foi animée par la charité.

Ainsi, même à distance, même sans pouvoir accueillir en soi le corps du Christ, il est possible de participer pleinement à l’unique sacrifice du Christ par le désir de cœur et d’esprit d’être en communion avec l’Eglise Corps du Christ.