Se former : un chemin de conversion et de service

Parcours théologiques (A, B et C)


Se former, c’est servir l’Eglise ! Les orientations missionnaires 2018-2028, qui fixent les axes de notre diocèse pour les dix ans à venir, soulignent la nécessité d’appeler des laïcs à suivre des formations (décision 10). Parmi les propositions, un parcours de trois ans permet aux baptisés qui le souhaitent de recevoir un enseignement sur les fondamentaux de la foi et de l’Église. Il est encore temps de s’inscrire !

Que signifie le « je crois » des chrétiens ? Pourquoi Dieu appelle-t-il les croyants à vivre en Eglise ? Quelles sont les grandes intuitions du concile Vatican II ? Voilà les trois grands thèmes abordés au cours des trois années de formation (A, B et C) proposées par le service diocésain Formation des baptisés. Un parcours théologique fondamental, à l’issue duquel les laïcs qui le suivent, peuvent se forger une vision cohérente sur le mystère de la foi et de l’Église.

Servir, se convertir, s’ouvrir

Certes, l’engagement est exigeant. Ce parcours mobilise six à huit journées par an, auxquelles s’ajoutent le travail personnel ainsi que des séances intermédiaires de relecture en petits groupes. Mais la formation est une nécessité pour tout croyant qui veut servir l’Église et répondre à l‘appel de notre pape François à devenir « disciple-missionnaire » (La joie de l’Évangile, §120). Car le peuple de Dieu est appelé à aimer le Seigneur de tout son cœur, de toute sa force, mais également de toute son intelligence.

Se former ne signifie cependant pas accumuler des connaissances. Dans l’introduction du livret qui présente toutes les formations diocésaines, Monseigneur Delmas reprend les paroles de saint Paul : il s’agit avant tout de « laisser le Christ se former en nous » (Ga 4,19). Accepter de suivre ce parcours de trois années, c’est accepter de suivre un chemin de conversion.

Se former, c’est aussi s’ouvrir à d’autres manières de vivre l’Eglise. Le parcours accueille les croyants du diocèse dans toute leur diversité, sociale et géographique. Cette diversité peut bousculer. Mais réfléchir et travailler ensemble amène les participants à reconnaître qu’ils font partie de la même famille diocésaine et que c’est le même Esprit qui les anime, les faisant ainsi participer à l’édification du Corps du Christ.

Valider ses acquis

Les rencontres se tiennent au centre Saint-Jean (Angers,rue Barra). Prière, enseignement, temps d’échanges et de travail personnel ponctuent ces journées qui s’appuient sur les Écritures et sur les grands textes de l’Église.


Ceux qui le souhaitent peuvent valider ces trois années de parcours, afin d’obtenir un Certificat d’études théologiques (CET), qui ouvre la voie à une poursuite des études en théologie. Il s’agit encore de consacrer du temps, mais l’Église a besoin de personnes diplômées, qui pourront à leur tour en former d’autres. Accepter de valider ses acquis, c’est encore servir l’Église.

En complément de ce parcours fondamental, le service Formation des baptisés offre un parcours thématique. Le thème retenu cette année, « Lire la Bible en Église », met en valeur la Parole de Dieu et intéressera en particulier les personnes engagées dans la liturgie et la catéchèse.

Tous concernés !

Tous les baptisés peuvent se lancer dans ce parcours. Mais en cette période de rentrée pastorale, c’est particulièrement aux services diocésains, aux mouvements et aux équipes d’animation pastorale de prendre le temps de réfléchir aux laïcs qui peuvent être envoyés en formation : des personnes qui commencent ou qui poursuivent une mission, mais aussi des personnes ayant du goût pour l’animation, la réflexion, et souhaitant approfondir de leur foi.

Pour être fidèle aux orientations missionnaires qu’elle s’est données, l’Église d’Anjou a besoin de ces croyants formés pour entrer en dialogue avec la société, mettre en œuvre une catéchèse adaptée à tous les âges, accompagner la mission des familles, des paroisses et des mouvements, accueillir et servir les plus démunis. La formation de laïcs capables d’éclairer et de soutenir dans la foi leurs frères n’est pas une option facultative.

Plus D’informations
Contact : Service Foi, pôle Formation des baptisés
Téléphone : 02 41 22 48 85