Le nouveau presbytère des Ponts-de-Cé a été inauguré


11 janvier 2024

| Actualités du diocèse |

C’était un des projets phare de la soirée diocésaine Sarepta en 2020. Grâce aux dons des fidèles et au dévouement des paroissiens, le nouveau presbytère des Ponts-de-Cé a été restauré et inauguré samedi 6 janvier.

Après trois ans de travaux, le nouveau presbytère des Ponts-de-Cé au sud d’Angers, a été inauguré samedi 6 janvier en présence des paroissiens et des représentants du diocèse. Cette ancienne maison communale de style ancien avait été rachetée par le diocèse en 2020 afin d’y faire des travaux pour accueillir la communauté Saint-Martin (qui arrivait de Saint Barthélémy d’Anjou).

Deux prêtres vivaient dans cet ancien presbytère, et des salles paroissiales et de réunion occupaient le rez-de-chaussée, qui avait été refait il y a quarante ans. “Mais l’extérieur et la toiture de la maison étaient d’origine et n’étaient plus aux normes” décrit Don Geoffroy Bohineust, curé de l’ensemble des paroisses du Pôle st Aubin. Aujourd’hui, la grande bâtisse refaite à neuf abrite 5 prêtres, 1 diacre et 1 séminariste de la communauté Saint-Martin, au service de trois paroisses (Saint-Barthélemy d’Anjou, Trélazé et Les Ponts-de-Cé) et de la pastorale scolaire des établissements Saint-Augustin et Mongazon.

Mobilisation de nombreux bénévoles de la paroisse

Don Geoffroy s’est dit « plein de reconnaissance » de la générosité du diocèse et de tous les dons qui ont permis la restauration de l’édifice. Il applaudit aussi le dévouement sans limite de tous les paroissiens bénévoles qui ont mis la main à la pâte lors de la première année des travaux.

Rayonnement

Cette grande maison a un rayonnement significatif dans le quartier puisque « les gens sont contents que des prêtres habitent là », mais aussi plus largement, dans toute cette partie sud de l’agglomération angevine.