Chaîne de journaux paroissiaux : le défi d’être missionnaire de proximité

"Ne pas attendre le lecteur, mais aller vers lui...", tel pourrait être le leitmotiv des journaux missionnaires paroissiaux qui sont diffusés à plus de 60 000 exemplaires dans les boîtes aux lettres de onze paroisses du diocèse d’Angers. Un projet récent mêlant informations de proximité et propositions de foi qui répond aux orientations missionnaires 2018-2028 et qui est appelé à grandir dans tout le Maine-et-Loire !

L’objectif de ce projet, avant tout pastoral, est de rejoindre tous les habitants du territoire d’une ou plusieurs paroisses, en proposant un regard de croyant sur la vie locale, sur notre société et de faire connaître la vie et les propositions de l’Église à proximité de chez soi.

Lire les dernières éditions

Éditions de Noël 2018

Éditions de septembre 2018

Éditions Pâques 2018

Qu’est-ce qu’une chaîne diocésaine de journaux paroissiaux ?

C’est un ensemble de journaux paroissiaux du même diocèse, disposant de la même ligne éditoriale et de la même charte graphique (même présentation de la « une », couleur et disposition des titres…). Ces éléments ont été réfléchis et validés par les paroisses qui ont initié le projet en 2017.

Chaque journal a son propre titre, ses propres pages paroissiales, et son réseau de diffusion. Le diocèse se charge de coordonner la réalisation des pages communes qui figurent en deuxième partie de tous les journaux.

Un visage local pour chaque journal

Selon les territoires, les paroisses ont chacune leur journal :

  • Saint-Antoine-Saint-Serge (Angers) : Le P’tit grain
  • Saint-Lazare-Saint-Nicolas (La Doutre) : Bonne Nouvelle en Outre-Maine
  • Saint-Jean-XXIII (Montreuil-Juigné) : S’ouvrir
  • Notre-Dame-du-Bellay (Montreuil-Bellay) : C’est à dire
  • Saint-René-en-Pays-Segréen (Segré) : Trait d’union
  • Saint-Joseph-en-Mauges (Saint-Pierre-Montlimart) : Paroles vivantes

Cinq paroisses ont fait le choix de se regrouper :

  • Saint-Maurille-en-Loire-et-Layon (Chalonnes), La-Nouvelle-Alliance-en-Loire-et-Mauges (La Pommeraye) et Saint-Maurille-en-Évre-et-Loire (St-Florent-le-Vieil) : Rencontre
  • Saint-Pierre-en-Vallée (Beaufort) et Sainte-Marie-et-Saint-Jean- du-Lathan (Longué-Jumelles) : Graines de Vie

Au final : Huit éditions personnalisées, avec pour chacune un titre propre, huit pages locales et huit pages communes à toutes. Trois numéros paraissent dans l’année : en septembre, à Noël et à Pâques. Qu’un journal paroissial pré-existe ou non, toutes ces paroisses ont concrétisé l’élan missionnaire d’aller vers un public plus large qu’à l’habitude.

Rédiger des articles accessibles à tous, n’oublier personne

Comment ? Par un journal gratuit largement diffusé, dans un esprit d’ouverture qui ne renie pas pour autant son ancrage dans la foi. Croiser informations locales et regards chrétiens, comme une invitation à découvrir la foi, ou tout du moins à partager des espaces communs de réflexion sur des sujets de société. C’est le sens de la décision 4 des orientations missionnaires du diocèse.

Proposer le journal, c’est aller vers des personnes qui ne rentrent pas ou peu dans les églises, mais qui seront intéressées par une information, interpellées par un témoignage, et qui ainsi pourront se sentir invitées –ou pas– à partager cette joie que tout baptisé se doit de faire rayonner. Car l’essentiel est bien là : annoncer le Christ là où nous sommes, et faire Église ensemble, dans notre diversité.

Un article du p’tit grain

Un projet qui mobilise les paroissiens

L’enjeu est de taille et à la fois simple, comme un journal glissé dans la boîte aux lettres ! Diffuser largement la Bonne Nouvelle, c’est aussi patiemment n’oublier personne dans un quartier et mobiliser une équipe de diffuseurs.

La moisson est abondante et tous les ouvriers, rédacteurs, diffuseurs, tous sont appelés à ce projet missionnaire !

De nouvelles éditions du journal missionnaire voient le jour chaque année. La prochaine sera peut-être chez vous, parlez en à votre curé ou un membre de l’EAP.

Plus D’informations
Contact : Isabelle Lafond - Service communication
Téléphone : 02 41 22 48 80